page title icon ÉPISODE 17 – Product Manager avec Paul Fouassier chez Rakuten France.

Épisode 17 du Gagne-Pain : le métier de Product Manager avec Paul Fouassier chez Rakuten France

Bonjour et bienvenue sur L’atelier du Gagne-Pain !


L’atelier du Gagne-Pain c’est votre nouveau rendez-vous qui vous fera découvrir des professionnels du recrutement. Avec eux, nous découvrirons un autre regard des métiers du digital. Dans ces ateliers nous vous proposerons les conseils de ces professionnels pour faire les bons choix dans votre projet et vous aider à trouver le Gagne-Pain qui vous convient.


Dans ce 17ème épisode, nous avons l’honneur de recevoir Paul Fouassier.

Merci à Paul pour sa participation et nous espérons que l’écoute vous plaira !

Si vous aimez l’épisode, mettez-nous 5 petites :étoile::étoile::étoile::étoile::étoile:️ pour nous encourager.

Vous travaillez dans le digital et vous souhaitez faire connaître votre métier, partagez votre expérience ? 
N’hésitez pas à nous contacter pour nous proposer votre profil

Notes du podcast et liens utiles :

Notre invité : Paul Fouassier – Profil Linkedin

Son métier : Product Manager

Interview faite par : Majdeline Souhnoun

La retranscription de l’épisode 17 : Product Manager

Majdeline
Bonjour et bienvenue dans ce nouvel épisode du Gagne-Pain. Le Gagne-Pain, c’est le podcast pour découvrir et comprendre les métiers du digital. Je suis Majdeline Souhnoun, co-fondatrice du Gagne-Pain et notre ambition est de vous présenter à chaque épisode un nouveau métier pour faire les bons choix pour votre projet professionnel et vous aider à trouver le Gagne-Pain qui vous convient. À chaque épisode, le métier sera présenté, raconté et détaillé par celles et ceux qui le font au quotidien.

Majdeline
Bonjour Paul, merci d’avoir accepté notre invitation. Alors Paul tu es Product Manager chez Rakuten. On aura l’occasion de revenir un peu plus en détail sur ton métier, et sur l’entreprise Rakuten. Mais avant de commencer, j’aimerais que tu te présentes en quelques mots.

Paul
Je m’appelle Paul. J’ai 26 ans, j’ai fait des études en management, donc j’ai fait un master et ça va bientôt faire 3 ans et demi que je suis chez Rakuten.

Majdeline
Alors tu as fait un master. En quoi?

Paul
J’ai fait un master en management généraliste, sachant que de base, je m’étais spécialisé en logistique et on y reviendra peut être. Mais j’ai un peu changé en cours de route, d’ambition professionnelle.

Majdeline
Est ce que tu as fait de l’alternance des stages qui t’ont permis d’en arriver là?

Paul
Oui, tout à fait. J’ai fait 3 stages pendant mon cursus. Un premier en tant qu’assistant commercial export dans une entreprise de logistique, donc une expérience en sales. Après, je suis allé dans la grande distribution chez Carrefour en tant que chef de projet, ouverture de grand magasin. Et enfin, mon stage de fin d’études chez Rakuten qui fait que je suis ici maintenant en CDI.

Majdeline
D’accord, tu as été recruté juste après ton stage. Et ça fait combien d’années, du coup que tu es là?

Paul
Ça fait trois ans et demi, stages inclus.

Majdeline
Donc aujourd’hui, tu es Product Manager, Qu’est ce que c’est concrètement un Product Manager?

Paul
Concrètement, un product manager c’est quelqu’un qui va s’occuper d’un produit. Dans le cas de Rakuten, il s’agit de l’expérience d’achat. Cela ne peut pas être un produit par exemple, un téléphone, ce n’est pas ce genre de produits, c’est un produit en tant que service. Donc, dans mon cas, je m’occupe du tunnel de conversion, c’est à dire au moment où la personne va ajouter à son produit en panier, c’est moi qui vais gérer un peu toute l’expérience utilisateur et faire en sorte qu’elle soit la plus fluide possible. Et le Product Manager, c’est la personne qui va être en interface avec tout le monde dans l’entreprise pour sortir les nouvelles améliorations des fonctionnalités sur le site.

Majdeline
Paul, quel est ton activité et tes missions quotidiennes chez Rakuten ?

Paul
Alors la première est une des plus importantes, l’élaboration de la feuille de route. Concrètement, la feuille de route, c’est un planning sur les six mois à venir. On est capable de voir d’y les différentes améliorations qui seront apportées à la plateforme. Ensuite, deuxième grande mission, est la communication avec les parties prenantes de chaque projet. Comment ça se concrétise? il s’agit des réunions que j’anime, toutes les deux semaines dans mon cas. Où je vais réunir tous les acteurs concernés par mon produit pour leur dire ce qu’on va faire, ce qu’on a fait, et ce qu’on est en train de faire actuellement. C’est aussi le moment opportun pour eux de remonter certains besoins. Et enfin, la partie assez opérationnelle c’est le temps que je vais passer avec l’équipe de développement. Donc, à savoir que chez Rakuten, il y a plusieurs équipes qui s’occupent de périmètres différents. Une équipe qui va s’occuper de la page d’accueil et de l’expérience de recherche. Mon équipe qui va s’occuper du parcours de paiement et d’inscription sur le site et d’autres équipes qui s’occupent, par exemple des outils qu’on offre à nos vendeurs. Comment cela se concrétise, toutes les deux semaines on se fixe un objectif avec l’équipe de développement. En fonction de la capacité pour développer et de cet objectif, on le suit tous les matins dans une réunion qui s’appelle le Daily. Au cours de cette réunion, on va se dire qu’est ce qu’on a fait hier? Qu’est ce qu’on va faire aujourd’hui? Et quels sont les points de blocage qui pourraient nous empêcher d’atteindre cet objectif?

Majdeline
C’est la fameuse méthode de SCRUM agile ?

Paul
C’est ça la méthode Scrum agile, on utilise cette méthode pour la bonne et simple raison que vu qu’on se base sur un rythme toutes les deux semaines, on peut rapidement changer d’avis selon les retours utilisateurs ou même des changements par rapport à la vision qu’on a pour l’entreprise.

Majdeline
Est ce que tu aurais un exemple concret d’un projet que tu a mené et que tu peux partager avec nos auditeurs pour qu’ils aient vraiment une idée précise de ce que tu fais?

Paul
Le projet que j’ai mené récemment et dont je suis assez fier, c’est la refonte de l’expérience de notre club de fidélité, le club Rakuten. On a vu une expérience qui commençait un peu à devenir vieille par rapport au reste du marché. Et donc, on a vraiment travaillé avec plus d’une trentaine de personnes sur la refonte de l’expérience axée sur la personnalisation. Le parti pris, c’est si l’expérience utilisateur,la personne qui parcourt le site, se sent bien accueillie sur le site, elle reviendra. C’est la rétention. Comment on a fait ça? On a différents statuts dans ce club là, selon la fréquence d’achat et la fidélité, et on a personnalisé l’affichage selon les statuts. Quelque chose qu’on ne faisait pas auparavant. Et au delà de ça, on a rajouté des nouvelles fonctionnalités qui permettent aux utilisateurs de retrouver sur cette page les coupons promotionnels et les campagnes en cours ou les jeux concours, par exemple.

Majdeline
Quand tu dis statut, c’est à dire ?

Paul
Donc les statuts, c’est propres Rakuten, une personne qui va s’inscrire va être un membre regular. Et plus elle va faire d’achat plus elle aura un statut élevé. Dans notre statut, le plus élevé étant le statut platinium qui procure plusieurs avantages en termes de cashback et même d’expérience au global.

Majdeline
OK, le statut, c’est la fréquence d’utilisation du site Rakuten

Paul
La fréquense d’utilsation du site permet donc d’augmenter en statuait. Sachant qu’on a également ajouté un nouveau statut qui récompense les achats de seconde main pour pouvoir aller un peu plus loin et pour encourager l’économie circulaire.

Majdeline
Paul, la question Gagne Pain : Combien ça gagne aujourd’hui concrètement un Product Manager?

Paul
Alors, un Product Manager en sortie d’école, on va être sur une fourchette de 37-40 K€ pour un junior. Et après, ça monte assez rapidement je dois dire ce que c’est un métier aussi qui est assez recherché, et sur 3 ans d’expériences on arrive sur du 50-55 K€ brut annuel et après, il y a des opportunités d’évolution vers des postes de CPO, Chief Product Officer. Donc c’est quelqu’un qui va manager, plusieurs product managers.

Majdeline
Donc c’est la fameuse évolution après le Product Manager, c’est le CPO.

Paul
Le CPO, Chief product officer, le directeur produit en soi,

Majdeline
Vu que tu as été aussi chef de projet. Quelle est la différence entre un chef de projet et un Product Manager puisque dans ton discours, les deux gèrent aussi des métiers autour de leurs produits? Donc, quelle est la différence?

Paul
La différence, je dirais, c’est principalement le fait qu’on utilise la méthodologie Scrum. En tout cas, chez Rakuten par rapport à un Carrefour, où j’étais chef de projet ouverture d’hypermarchés. Où là, on avait un rétro planning et une date d’ouverture de l’hypermarché qu’il fallait absolument respecter. Alors que chez Rakuten, en tant que Product Manager, ça change toutes les deux semaines. Et au delà de ça ce n’est pas qu’un seul projet. Dans l’équipe dans laquelle je travaille on a le parcours de création de compte, le panier, le choix des modes de livraison, le suivi de la livraison et le club Rakuten, donc, c’est vraiment plein de fonctionnalités à gérer en même temps. C’est là dessus où je trouve ça diffère d’une gestion de projet ou on s’attend à un livrable, à une finalité alors le produit, il évolue constamment. C’est d’ailleurs un des rôles du manager, c’est de sortir le minimum de fonctionnalités au départ pour ensuite itérer. Le but aussi de Scrum, c’est l’itération. On sort par exemple la nouvelle page du club, imaginons, on peut juste consulter ces soldes de cagnottes, j’ai par exemple cinq euros a dépensés et j’ai 10 euros en attente. Et le prochain lot, ça va être comme je disais, la visibilité des coupons ou des offres promotionnelles et un autre lot ça pourrait être le fait de partager, une offre à ses amis via les réseaux sociaux. A chaque fois, c’est plein de petites briques. Le Product Manager va rajouter plein de petites briques petit à petit, alors qu’un chef de projet, on va lui demander une tâche précise. C’est ça. C’est comme ça que je décrirais la différence entre un chef de projet traditionnel et un Product Manager.

Majdeline
Paul, au niveau des compétences, tu m’as parlé tout à l’heure de la communication, de la curiosité. Est ce que tu en d’autres?

Paul
Alors oui, j’en vois une en particulier. Ce serait de savoir dire non. Ça, arrive souvent. Ça m’arrive presque toutes les semaines. Je dirais une situation où je dois dire non à quelqu’un qui va venir me voir en proposant une amélioration ou même une demande de projet au global. Bon, bien sûr, c’est pas des non catégoriques. C’est aussi une des autres compétences requises. C’est de savoir faire des compromis, de trouver le bon équilibre entre ce qu’on est capable de faire dans la feuille de route, une fameuse roadmap et le besoin de la personne qui vient nous voir.

Majdeline
Est ce que tu as une tache qui te plaît le moins dans ton travail ?

Paul
Alors une tâche qui me plaît le moins? Oui, même si elle est essentielle, je dirais, c’est celle de rédiger des comptes rendus qui sont essentiels. Pourquoi? Parce que c’est très important pour la transparence, oui, et cela passe par les comptes rendus. Si c’est écrit, c’est aussi un peu gravé. Donc, ce n’est pas quelque chose que j’apprécie particulièrement. Mais est ce quelque chose d’essentiel.

Majdeline
Et celle qui te plaît le plus?

Paul
Celle qui me plaît le plus? C’est pendant la phase de la phase de conception de ces travaux avec les designers. Est ce que c’est vraiment le moment où on voit on voit visuellement le projet se concrétiser et c’est toujours la partie un peu fun à faire et c’est, je pense, une des parties que je préfère dans mon métier,

Tu es quelqu’un de créatif, toi Paul ?

Paul
Alors j’aimerais penser que oui, je suis peut être pas au maximum de ma créativité, mais il faut aussi un peu de créativité et réussir de temps en temps à penser en dehors de la boîte. J’ai un peu traduit l’expression.

Majdeline
Il faut savoir se projeter ?

Paul
C’est ça. C’est un des trucs que j’aime dans ce métier, c’est de pouvoir prendre des risques par rapport à certains choix. Comme des choix sur les fonctionnalités. Et c’est toujours excitant de voir lorsqu’on sort ces projets là. La réaction des utilisateurs qu’on peut mesurer de manière qualitative ou quantitative. On a plusieurs outils qui sont mis à notre disposition pour évaluer ça.

Majdeline
D’accord, est ce que tu t’adaptes justement aux retours utilisateurs?

Paul
Oui, tout à fait. C’est vraiment clé dans le rôle du Product Manager de s’adapter par rapport aux retours utilisateurs. Ils sont vraiment cruciaux et souvent, ça va être la base de la construction, des améliorations. C’est le retour aux utilisateurs.

Majdeline
Paul, est ce que tu aurais une anecdote à nous raconter d’une erreur ou d’un évènement qui t’a marqué chez Rakuten?

Paul
Alors oui, il y en a une dont je suis pas super fier, mais assez marrant à raconter. On venait, on venait de refaire toute toute l’expérience de paiement sur le site et un matin, j’accède à l’outil, de paiement et sans faire exprès, j’ai désactivé tous les paiements par carte pendant un quart d’heure sur le site. Donc, les gens ne pouvaient pas payer avec leur carte bleue pendant un quart d’heure. Autant dire que c’était le pire quart d’heure de ma vie, le plus long. Heureusement, les gens ont retenter le paiement par la suite. Mais j’étais quand même un peu perturbé et après j’ai demandé a ce qu’on est ce qu’on revoit un peu l’écran de validation sur le paiement parce que, justement, c’était une erreur de conception dans le sens où il n’y avait pas de demande de validation de changement. Il n’y avait pas d’écran « etes vous sûr ? » c’était instantané. Nous avons donc du coup apporté l’amélioration de l’écran « êtes vous sûr de vouloir changer les paramètres? » et cela évite que le problème se reproduise. Une erreur qui fait qui a découlé sur une amélioration du produit.

Majdeline
Et c’est là où tu t’es aussi rendu compte que tu avais un impact réel et des responsabilités énormes aussi non?

Paul
Oui, tout à fait. Le Product Manager a la responsabilité de son produit. Dans mon cas, c’était le paiement et j’ai eu la responsabilité sur cette petite erreur. Mais bon, ça s’est bien terminé en soi, mais même beaucoup de stress sur le moment.

Majdeline
Paul, est ce que tu aurais un exemple de journée type en tant que Product Manager?

Paul
Alors, une journée type, oui notamment par les rituels agiles. Donc on se retrouve tous les matins avec mon équipe, l’équipe de développement à 9h45 pour le daily pendant un quart d’heure. Ensuite, j’aime bien un peu regarder ce qui se fait un peu ailleurs. Je ne fais pas tous les matins, mais c’est quand même quelque chose que j’aime bien avoir dans ma routine. Donc, regarder un peu les articles sur les boites de tech, etc. Ensuite, je ça va être discuter un peu avec les products designers sur les maquettes en cours de conception et enfin, ça va être allez voir les gens et leurs bureaux. Les parties prenantes les tenir informés, un peu savoir, comment ils perçoivent les évolutions à venir. L’informel est très important. Je trouve quand on travaille en tant que Product Manager.

Majdeline
Est ce qu’il y a des certifications professionnelles utiles pour ton métier?

Paul
Alors, il y en a une qui existe. C’est fait par l’Institut Scrum, c’est la certification de PSPO, Professionnelles SCRUM Product Owner, qui permet vraiment d’avoir d’avoir les bases de comment fonctionne une équipe SCRUM. C’est une formation qui est très théorique et qui ne va pas trop non plus stimuler la créativité de la personne. Et pour ce faire, le mieux, c’est vraiment de rechercher sur Google et de lire plein d’articles. Après, je sais qu’il y a de plus en plus de formations qui apparaissent, des formations très courtes et intensives pour apprendre le métier de Product Manager.

Majdeline
Est ce que tu as des films, podcasts, livres à nous conseiller en rapport avec ton métier?

Paul
Alors des films, je ne pense pas. J’aimerais bien faire. Je ne sais pas si j’aimerais voir un film, sur mon métier. Je ne sais pas a quoi cela ressemblerait. Il y a un livre que j’ai beaucoup apprécié, qui s’appelle Inspired de Marty Kagan. C’est un livre qui parle de comment ont été conçus les produits que l’on aime tous. De la phase de cadrage, du design jusqu’à la mise en production ou la mise à disposition aux utilisateurs. C’est un livre qui est plutôt pas mal pour se lancer dans ce beau monde qu’est le product management. Et ensuite, un format que j’apprécie particulièrement, c’est la vidéo d’une entreprise de consulting produit qui s’appelle « Wivoo ». Ils font justement des émissions sur Twitch qui s’appelle « l’After Produit » ou à chaque fois, ils invitent des gens du produit à parler de leur expérience, faire des retours d’expérience. Et c’est un format que j’aime bien.

Majdeline
D’accord, je mettrais les deux références dans les notes du podcast Paul pour conclure. Est ce que tu aurais des conseils à donner à des jeunes diplômés ou étudiants qui se renseignent sur ce métier et qui voudraient peut être faire un stage ou se lancer?

Paul
Alors oui, je pense y un premier conseil que j’aurais, c’est si vous postulez en tant que product manager : connaissez le produit pour lequel vous postulez ! C’est essentiel de pouvoir se projeter et de se dire OK. Moi, ce produit, j’aimerais bien l’améliorer de telle ou telle manière. Ensuite, je conseille de lire beaucoup de choses sur le product management et enfin, et c’est un peu lié à l’aspect curieux que je mentionnais auparavant, c’est d’avoir l’œil ouvert sur toutes les expériences utilisateurs qu’on va rencontrer. Ça peut être le site pour déclarer ses impôts, la caisse automatique au supermarché ou son service préféré de streaming. Se poser la question : comment l’expérience pourrait être encore meilleure? Et comment je voudrais améliorer cette expérience? C’est vraiment un peu cet œil critique,

Majdeline
se mettre dans la peau de l’utilisateur !

Paul
C’est vraiment tout à fait ça. Et quand je dis aspect critique autant positifs que négatifs. C’est pour moi les trois points, les trois conseils que je donnerais à quelqu’un qui veut se lancer dans ce monde là.

Majdeline
Eh bien, merci Paul. Qu’est ce qu’on peut te souhaiter pour l’avenir?

Paul
De continuer à tester des centaines de choses auprès de million d’utilisateurs. Ça, c’est vraiment une chance que j’ai chez Rakuten c’est que nous avons plus de 10 millions de membres et chaque fois qu’on lance quelque chose, on voit tout de suite voir les résultats et j’aime beaucoup tester plein de choses. Et un jour sans tester, c’est un jour gâché. C’est ce qu’on se dit chez Rakuten dans l’équipe produit.

Majdeline
C’est une belle fin d’interview, Merci beaucoup à bientôt.

Paul
Merci à bientôt.

Majdeline
Merci beaucoup d’avoir écouté ce nouvel épisode du Gagne-Pain. Si vous aimez le Gagne-Pain, laissez nous cinq petites étoiles sur Apple Podcasts ou sur votre application de podcast ou de streaming préférée. N’oubliez pas de vous abonner au Gagne-Pain. Vous pouvez nous écrire et nous envoyer vos suggestions ou vos commentaires sur le GagnePain.fr Retrouvez nous également sur les réseaux sociaux pour suivre notre actualité. A bientôt pour un nouvel épisode du Gagne-Pain.

L’épisode 17 du Gagne-Pain, métier « Product Owner », est également disponible sur :

le podcast le gagne-pain sur Deezer

Laisser un commentaire