page title icon ÉPISODE 16 – Noémie Christopher, Chef de Projet Digital.

Épisode 16 du Gagne-Pain : le métier de Chef de projet Digital par Noémie Christopher.

Bonjour et bienvenue sur L’atelier du Gagne-Pain !


L’atelier du Gagne-Pain c’est votre nouveau rendez-vous qui vous fera découvrir des professionnels du recrutement. Avec eux, nous découvrirons un autre regard des métiers du digital. Dans ces ateliers nous vous proposerons les conseils de ces professionnels pour faire les bons choix dans votre projet et vous aider à trouver le Gagne-Pain qui vous convient.


Dans ce seizième épisode, nous avons l’honneur de recevoir Noémie Christopher.

Merci à Noémie pour sa participation et nous espérons que l’écoute vous plaira !

Si vous aimez l’épisode, mettez-nous 5 petites :étoile::étoile::étoile::étoile::étoile:️ pour nous encourager.

Vous travaillez dans le digital et vous souhaitez faire connaître votre métier, partagez votre expérience ? 
N’hésitez pas à nous contacter pour nous proposer votre profil

Notes du podcast et liens utiles :

Notre invité : Noémie Christopher – Profil Linkedin

Son métier : Chef de projet Digital

Interview faite par : Bertrand Jonquois

La retranscription de l’épisode 16 : Chef de projet Digital

Bertrand
Bonjour et bienvenue dans ce nouvel épisode du Gagne-Pain, Le Gagne-Pain, c’est le podcast pour découvrir et comprendre les métiers du digital. Je suis Bertrand Jonquois, co-fondateur du Gagne-Pain, et notre ambition est de vous présenter à chaque épisode un nouveau métier pour faire les bons choix dans votre projet professionnel et vous aider à trouver le Gagne-Pain qui vous convient. À chaque épisode le métier sera présenté, raconté et détaillé par celles et ceux qui le font au quotidien.

Bertrand
Bonjour Noémie, Noémie, on va parler avec toi du métier de chef de projet digital. On est vraiment ravis de partager ce moment avec toi pour expliquer ça à nos auditeurs, mais avant, j’aimerais bien que tu te présentes et que tu nous explique un peu qui tu es.

Noémie
Donc, je suis Noémie. J’ai 27 ans, je suis chef de projet digital. Je suis originaire de la Guadeloupe. Je dirais que mon parcours est un peu atypique parce que rien ne me destinait particulièrement à faire ce métier. Donc, j’ai un bac L que j’ai effectué en Guadeloupe. J’ai ensuite poursuivi avec une classe préparatoire pendant trois ans que j’ai également effectuée en Guadeloupe. Et puis, je me suis posé la question qu’est ce que j’allais faire plus tard, donc, après ses études littéraires?Donc, j’ai donc décidé de passer les concours d’école de commerce et c’est ainsi que je suis arrivé en France dans une école de commerce où j’ai découvert réellement le marketing digital.

Bertrand
Et donc, c’est la métropole, d’une certaine manière, qui t’a fait découvrir le métier de chef de projet digital?

Noémie
Exactement. Bien sûr. Étant jeune, j’utilisais les réseaux sociaux. J’avais totalement conscience du monde qui m’entoure et de l’essor du digital. Mais c’est vraiment en école de commerce que j’ai eu l’occasion d’y travailler et d’en faire mon métier aujourd’hui.

Bertrand
Noémie, est ce que tu peux nous parler de ton parcours professionnel, des stages, des alternances, des premiers jobs?

Noémie
J’ai tout d’abord effectué un stage, puis j’ai basculé sur l’alternance et j’ai pu décrocher mon premier job juste après. Mon premier stage était stage à Londres pendant six mois en tant que community manager. En revenant en France six mois après, j’ai pu décrocher donc une alternance de deux ans dans un grand groupe de recrutement où là, pour le coup, j’ai été recrutée sur un poste de chef de projet,

Bertrand
déjà chef de projet ?

Noémie
C’est ça que j’avais toutes les responsabilités et les missions qui m’étaient déjà confiées. Ce qui m’a permis très vite, après cette alternance, de trouver mon premier CDI, donc dans une agence web média pure player.

Bertrand
Excellent, et donc maintenant, aujourd’hui, est ce que tu peux nous dire où tu travailles, est ce que tu fais ?

Noémie
Aujourd’hui, je suis chef de projet digital dans une agence web spécialisée en marque employeur et j’accompagne mes clients dans toute la problématique de sites web et de communication plus spécifiquement dédié envers les employés et les candidats.

Bertrand
Marque employeur, juste pour bien comprendre et bien expliquer à ceux qui nous écoutent. Qu’est ce que ça veut dire?

Noémie
C’est comme une marque produit, mais qui est spécifiquement développée pour vanter les mérites de l’entreprise auprès de sa cible. Employés et candidats, donc ceux qui veulent recruter.

Bertrand
D’accord, donc, c’est vraiment la marque pour recruter. Noémie, est ce que tu peux nous nous décrire les missions d’un chef de projet digital?

Noémie
La première phase, ça va être la phase de récolte et de cadrage. La seconde mission, ça va être la définition des coûts et du planning. Ensuite, on va arriver en phase de production et on va terminer par la livraison finale.

Bertrand
Donc, la collecte, le cadrage, comme on dit, qu’est ce que c’est exactement? Qu’est ce qu’on fait là dedans?

Noémie
Ça va être la définition technique et fonctionnelle du besoin, c’est à dire qu’on va vraiment rédiger et s’assurer qu’on a bien défini ce que le client attend de nous.

Bertrand
Donc, c’est un vrai échange avec le client pour bien comprendre ce qu’il veut et répondre concrètement par écrit d’abord à ce qu’il veut.

Noémie
C’est ça. On va poser toutes les questions nécessaires et on va s’assurer qu’on a toutes les cartes en main pour pouvoir passer en phase de planning et de coûts et ensuite en phase de production.

Bertrand
Donc, la deuxième phase, c’est celle de planning et de coûts dont on vient de parler. Donc là, ça veut dire on va dire en interne cette fois, combien ça coûte.

Noémie
C’est ça, on va dire combien ça coûte aux clients et surtout, combien de temps ça prendra. Et si on a relevé des choses, on va aussi les partager à ce moment là.

Bertrand
Donc, ça veut dire que la première phase est vraiment orientée vers le client. La deuxième, elle, est beaucoup plus orientée vers l’entreprise pour organiser ce qui va se passer dans l’entreprise.

Bertrand
Et après? Il y a une troisième mission dont tu parles, qui est la phase de production.

Noémie
Oui, donc, là, c’est la phase la plus importante. On a le plus de boulot, c’est à dire toute la partie développement. Donc, je fais le suivi avec les équipes, par exemple créatives, qui vont faire les maquettes et les design, et les développeurs qui vont créer la solution créer l’outil.

Bertrand
Donc là, on est là aussi très orienté interne dans ton entreprise, il faut travailler avant la quatrième phase. qui est la phase de ?

Noémie
La livraison, on va livrer le travail, donc le produit fini. Donc théoriquement, le site Internet. Et il y aura aussi avant tout une phase de recette. Donc, c’est à dire à la phase de test, on va s’assurer que tout fonctionne correctement.

Bertrand
C’est un mot qu’on emploie souvent en informatique. La recette, ça n’a rien à voir avec les recettes de cuisine. Qu’est ce que ça veut dire? La recette?

Noémie
Alors, ce sont des tests qu’on va mettre en place, des plans de tests, c’est à dire on va se mettre dans la peau de l’utilisateur et on va dire si on fait tel parcours sur le site Internet, on est censé avoir un tel résultats et s’il y a un bug de cette façon, on pourra le repérer et corriger.

Bertrand
D’accord, donc, on est vraiment en phase avant la mise en place opérationnelle afin de tester en conditions réelles, mais en train de tester. Noémie, pourquoi avoir choisi ce métier de chef de projet digital?

Noémie
J’ai choisi ce métier parce que je voulais un métier où il n’y pas de routine, où je puisse continuer à apprendre des choses. Et c’est le cas. Forcément, en travaillant dans le digital, les clients sont assez exigeants. Ça nous pousse toujours à progresser et à apporter de nouvelles idées. Et la raison que je préfère, c’est parfois je fais face à des clients qui sont vraiment des pointures dans leur domaine, qui sont vraiment des spécialistes de certains secteurs d’activité. Et malgré tout, j’arrive à leur apporter quelque chose de par mon expertise et les besoins pour lesquels ils font appel à mon agence. Donc c’est vraiment cool.

Bertrand
Donc, il y a quand même aussi cette idée de rencontre, d’échange, de partage. Et ça fait partie du métier de chef de projet digital ?

Noémie
Oui a 100 pourcent . On est totalement tout le temps, à tout moment, dans le partage d’idées, d’expériences, de compétences. Et c’est vraiment ça qui fait le cœur du métier de chef de projet digital.

Bertrand
Excellent, pour ceux qui nous écoutent. Quels sont les trois principales compétences qu’il faut pour faire ce job?

Noémie
Je dirais la rigueur, la curiosité et la communication. Donc la rigueur, parce que forcément, c’est des métiers qui demandent beaucoup d’organisation, parce qu’il y a beaucoup de parties prenantes autour d’un même sujet. La curiosité, parce qu’il faut aimer aller vers les autres, poser des questions et s’enrichir. Et la communication, parce qu’il faut être un bon communicant et pouvoir partager le savoir autour de soi.

Bertrand
Tu as mis la rigueur, Noémie, comme première qualité. Ça veut dire que cette notion là, il faut vraiment l’avoir, pour être chef de projet, il faut organiser les choses. Il faut être une sorte de chef d’orchestre pour que ça fonctionne.

Noémie
Oui, c’est ça que la notion de chef d’orchestre représente tout à fait ce métier. La rigueur, c’est peut être la qualité la plus difficile à obtenir, mais il faut l’acquérir. Et ça se fait au fil du temps.

Bertrand
Ça se travaille au fil du temps, alors QGP, la question Gagne-Pain. Combien ça gagne combien un chef de projet digital ?

Noémie
Les salaires commencent entre 30 et 35 K€ brut par an, ça varie énormément entre ceux qui travaillent en agence ou chez l’annonceur. C’est à dire directement chez l’entreprise, et on peut espérer évoluer assez rapidement entre 40 et 45 K€. Et encore plus si on a des fonctions de manager.

Bertrand
Merci Noémie. Quel est le plus grand défi que tu as eu à relever dans ce métier?

Noémie
C’était lors de ma première expérience professionnelle. J’ai dû reprendre au pied levé un projet qui avait déjà été lancé. C’est une expérience qui aurait pu être traumatisante, mais j’ai essayé le plus possible de garder mon calme et de faire les choses. Et aujourd’hui, dans mon agence actuelle, c’est une remarque que l’on me fait souvent que je garde toujours mon calme.

Bertrand
Tu sais garder ton calme. Ça se sent d’ailleurs dans cette interview, est ce que garder son calme c’est aussi une qualité importante pour un chef de projet ? Il ne faut pas céder à la panique ?

Noémie
Oui, il faut surtout pas céder à la panique. Qui peut être le stress du client ou les pressions qu’on a en interne, dû au fait qu’on manque parfois de temps de développeurs. Il faut vraiment savoir garder la tête froide, si on peut dire

Bertrand
Dans les tâches quotidiennes. Noémie, quelles sont celles qui te plaisent le plus et celles qui te plaisent le moins?

Noémie
Parmi celles qui me plaisent le plus, c’est toute la partie créative. Vraiment de création va faire des brainstorming avec les équipes de designer pour proposer des projets innovants. Et ce qui me plaît le moins, ça va être la partie vraiment administrative, planning gestion des tâches.

Bertrand
Est ce qu’il y a une grande surprise dans ce métier? Est ce qu’il y a quelque chose qui t’a vraiment surpris par rapport à ce que tu imaginais du métier avant de le faire?

Noémie
Alors en termes de mission? Ça correspond tout à fait à ce que je m’étais imaginé. De par mon expérience, c’est mon alternance. Ce que j’avais peut être sous estimé, c’est la pression que peut engendrer ce métier et où je pense qu’il est vraiment important de pouvoir et de savoir garder son calme.

Bertrand
Donc, ça veut dire que cette notion là que tu as en toi, qui se sent garder son calme, c’est important pour le métier de chef de projet?

Noémie
Oui, tout à fait.

Bertrand
Noémie, quelle est la journée type d’un chef de projet digital?

Noémie
Ma journée commence avec un meeting avec les équipes de développeurs, de chefs de projet qui sont à Londres. Par la suite, je vais faire un brief créatif avec les designers. Ensuite, je vais enchaîner avec des calls clients et je vais terminer sur toute la partie remontée de bugs, anomalies et gestion des plannings.

Bertrand
D’accord, donc, c’est une journée déjà bien remplie. Si je comprends bien.

Noémie
oui.

Bertrand
Les réunions que tu as avec tes collègues à Londres, elles se passent déjà en anglais.

Noémie
Oui, tout est en anglais. Notre agence est une agence internationale, donc nous sommes l’agence française. Mais le gros des équipes sont anglais ou anglophones.

Bertrand
Donc, ça veut dire que l’anglais est un élément important dans la mission d’un chef de projet digital?

Noémie
Tout à fait parce que la plupart des outils sont en anglais et surtout lorsqu’on travaille avec certains clients qui sont des filiales de grands groupes. A un certain niveau, on se retrouve à devoir parler anglais ou en tout cas comprendre l’anglais.

Bertrand
Et donc, ça veut dire qu’aujourd’hui, après cette première expérience de stage dont on nous a parlé tout à l’heure en Angleterre, à Londres. Maintenant, tu a un niveau d’anglais professionnel complet.

Noémie
Je ne dirais pas que je parle couramment anglais, mais en tout cas, oui, j’utilise l’anglais tous les jours. Donc, si c’est suffisant pour faire mon métier.

Bertrand
Est ce que tu peux nous indiquer quelles seraient les bonnes formations pour pour ceux qui nous écoutent et qui voudraient faire ce métier de chef de projet digital?

Noémie
Alors, le plus simple sera de faire une école de commerce, qui propose des parcours digitaux. Ensuite, si vous voulez vraiment vous spécialiser dans certains domaines, il serait plus intéressant de faire une école d’ingénieur ou d’avoir un background de développeur.

Bertrand
D’accord. Et ce background, on peut aussi l’avoir, l’acquérir avec des certifications. Il y a des certifications professionnelles qui sont utiles pour ce métier de chef de projet ?

Noémie
Oui, il peut avoir les certifications Scrum qui sont vraiment relatives à la gestion de projet. Donc, c’est tout ce qui est méthodes agiles. Et les certifications qu’offre Google sur les outils Google.

Bertrand
Quel est le mode de vie type d’un chef de projet digital? Quand on pose cette question, c’est pour comprendre le télétravail, le travail à Paris ou en région. Comment ça se passe? Est ce qu’on peut vraiment télétravailler complètement pour ce métier?

Noémie
Oui, on peut faire ce métier 100% en télétravail. Il faut quand même savoir qui a plus d’offres sur Paris qu’en régions. Donc, on peut habiter en région et travailler et avoir son entreprise sur Paris.

Bertrand
Et pour l’entreprise pour laquelle du travail? Compte tenu des origines guadeloupéennes dont tu nous as parlé tout à l’heure, est ce qu’on pourrait imaginer faire ce métier depuis la Guadeloupe.

Noémie
Oui, ça, c’est mon rêve, serait d’avoir mon entreprise sur Paris, de travailler toute l’année en Guadeloupe.

Bertrand
D’accord, donc, on sent quand même que t’as envie d’y retourner un jour.

Noémie
Oui, un jour, c’est sûr.

Bertrand
Y a t il une différence entre le métier que tu fais et celui que tu imaginais? C’est à dire est ce qu’il y a des grosses différences entre ce que tu avais en tête et ce que tu fais vraiment concrètement?

Noémie
Non, pas vraiment, je fais ce pour quoi je me suis formé, ce qui a dépassé peut être mes attentes. Ce sera les entreprises avec lesquelles j’ai travaillé. Je travaille avec des entreprises auxquelles je n’aurais jamais imaginé et pour lesquelles je n’aurais jamais imaginé travailler un jour.

Bertrand
C’est la diversité des entreprises, la qualité des contacts dont tu parlais tout à l’heure. Noémie, quelles seraient tes tes conseils pour ceux qui nous écoutent et qui voudraient faire ce métier de chef de projet digital?

Noémie
Alors, il faut savoir que le digital recrute beaucoup, notamment dans les ESM, les Entreprises de Services Numériques et en agence. Donc, il faudra faire votre choix entre les agences généralistes et les agences spécialisées dans un secteur comme par exemple celles où je suis…

Bertrand
Excellent, donc il y a du boulot pour les chefs de projets digitaux?

Noémie
Tout à fait. C’est vraiment un métier en plein essor.

Bertrand
J’ai vu dans ton CV que tu avais fait de la photo, j’aimerais bien que tu nous raconte un peu le prix que tu as gagné en faisant de la photo et que tu nous parle un peu de cette expérience photo.

Noémie
Oui, donc, lors de mon école de commerce, j’ai participé à un concours avec le concours Express. Donc on a dû rédiger un magazine sur notre ville et j’étais responsable photo. Donc j’ai dû recueillir toutes les photos du magazine et nous avons gagné un prix lors de la cérémonie qui était le prix photo.

Bertrand
Excellent et tu en garde un attachement particulier pour la photo. Ça reste quelque chose d’important pour toi?

Noémie
Oui, ça reste quelque chose que j’aime beaucoup, notamment la photo de journaliste. C’est un métier que j’ai toujours rêvé de faire, le journalisme. Donc oui, c’est quelque chose qui reste un de mes loisirs.

Bertrand
Excellent. Est ce que tu aurais des choses que tu voudrais ajouter pour ceux qui nous écoutent? Quelles seraient tes conseils?

Noémie
De rester curieux, de toujours s’informer sur les nouvelles tendances, les nouveaux outils. C’est quelque chose qui sera toujours utile.

Bertrand
Il faut regarder ce qui se passe pour comprendre ce qui se passe autour de soi parce que le digital bouge beaucoup, c’est ca ?

Noémie
Exactement, et les clients suivent les tendances, donc ils demandent souvent de l’expertise et des retours.

Bertrand
Est ce qu’il y a des évolutions? Et toi, quelles évolutions tu envisages dans ce métier de chef de projet?

Noémie
Alors moi, j’aimerais beaucoup devenir manager et partager avec d’autres ce que moi j’ai pu apprendre.

Bertrand
Donc, continuer ce que tu fais, mais le faire avec d’autres et pour d’autres,

Noémie
C’est ça. Tout a fait

Bertrand
Merci beaucoup, Noémie, d’avoir partagé tous ces conseils, toutes ces expériences avec nous. A très bientôt.

Bertrand
Merci beaucoup d’avoir écouté ce nouvel épisode du Gagne-Pain. Si vous aimez le Gagne-Pain, laissez nous cinq petites étoiles sur Apple Podcasts ou votre application de podcasts ou de streaming préférée. N’oubliez pas de vous abonner au Gagne-Pain. Vous pouvez nous écrire, nous envoyer vos suggestions et vos commentaires sur le GagnePain.fr Retrouvez nous également sur les réseaux sociaux pour suivre notre actualité. A bientôt pour un nouvel épisode du Gagne-Pain.

L’épisode 16 du Gagne-Pain, métier « Chef de projet Digital », est également disponible sur :

le podcast le gagne-pain sur Deezer

Laisser un commentaire